Montrer la Shoah à la télévision de 1960 à nos jours - Edition Souple

avril 2009
ISBN : 9782847364682
430 pages

34,50

Si de nombreuses études ont été publiées sur la Shoah au cinéma, il n’existait pas jusqu’ici d’enquête similaire sur le petit écran, analysant aussi bien les documentaires-clés que les fictions et leur réception (Holocauste), et enfin les magazines.

Description

Il n’existe pas d’images et très peu de témoins directs de ce que Raoul Hilberg a appelé La destruction des Juifs d’Europe. Dès lors comment le raconter à l’écran ? Or, en France comme en Allemagne, la télévision a pris à partir des années 1960 une place prépondérante dans la culture historique des Européens. Si de nombreuses études ont été publiées sur la Shoah au cinéma, il n’existait pas jusqu’ici d’enquête similaire sur le petit écran, analysant aussi bien les documentaires-clés que les fictions et leur réception (Holocauste), et enfin les magazines. Autre originalité de ce travail, l’examen parallèle des productions française et allemande, et de leurs réceptions croisées de part et d’autre du Rhin. Se dessine ainsi, dans un premier temps, l’alternative entre l’exploitation et l’occultation des images d’archives, remplacée, dans un deuxième temps par la volonté de donner la parole aux témoins directs. Malgré de nombreuses maladresses, certains documentaires pallient les lacunes de l’historiographie et permettent au public une approche, fragile et subjective, de l’histoire des Juifs sous le nazisme. Au tournant des années 1980 et 1990, le documentaire abandonne enfin son rôle précurseur, l’historien investissant le récit sans pour autant refléter les résultats majeurs de la recherche.