Le Temps des médias n°33 Solidarités! Mobilisations politiques internationales

juillet 2020
ISBN : 9782380940510
314 pages

25,00

Le XIXe siècle marque l’émergence et le renforcement des processus de solidarité politique transnationale qui vont réaffirmer le peuple comme instance légitimatrice et comme acteur politique d’un vaste mouvement de politisation populaire par-delà les frontières. Si le terme de « solidarité internationale » renvoie avant tout à l’héritage socialiste et ouvrier, des travaux plus récents ont mis en évidence l’existence de multiples internationales politiques informelles au cours du siècle : internationale libérale, internationale démocrate ou encore internationale blanche contre-révolutionnaire. Or, pour se faire entendre et pour agir, ces internationales faiblement structurées ont pu, elles aussi, compter sur la presse et, plus largement, sur des dispositifs médiatiques qui dépassaient largement les frontières. Ce dossier souhaite précisément proposer une approche comparative et diachronique du XIXe siècle à nos jours, afin d’étudier la manière dont les mobilisations militantes menées au nom de la solidarité internationale se sont appuyées à l’époque contemporaine sur des dispositifs médiatiques qui ont tout à la fois perduré d’une décennie à l’autre, tout en s’adaptant en grande partie à des contextes politiques, sociaux et technologiques, nationaux et internationaux, en constante mutation. En quoi les médias ont-ils à la fois été un creuset et un lieu d’expression de ces mobilisations transnationales ? Les travaux présentés ici se trouvent ainsi à la croisée de l’histoire des médias, de l’histoire des cultures et pratiques politiques et de l’histoire des circulations transnationales et de l’exil.
Sans nullement aspirer à dresser un tableau exhaustif de l’ensemble de la période, du moment matriciel du philhellénisme dans les années 1820 aux mobilisations transnationales de soutien au syndicat Solidarność dans la Pologne communiste des années 1980, les différents cas d’étude retenus ici s’interrogent aussi bien sur les acteurs et pratiques médiatiques engagés dans ces appels à la solidarité que sur les formes médiatiques mobilisées lors des campagnes lancées à l’échelle internationale et sur les effets, autant sur l’opinion publique que sur les mouvements même de solidarité, d’une médiatisation plus ou moins massive et contrôlée.

Description

Le XIXe siècle marque l’émergence et le renforcement des processus de solidarité politique transnationale qui vont réaffirmer le peuple comme instance légitimatrice et comme acteur politique d’un vaste mouvement de politisation populaire par-delà les frontières. Si le terme de « solidarité internationale » renvoie avant tout à l’héritage socialiste et ouvrier, des travaux plus récents ont mis en évidence l’existence de multiples internationales politiques informelles au cours du siècle : internationale libérale, internationale démocrate ou encore internationale blanche contre-révolutionnaire. Or, pour se faire entendre et pour agir, ces internationales faiblement structurées ont pu, elles aussi, compter sur la presse et, plus largement, sur des dispositifs médiatiques qui dépassaient largement les frontières. Ce dossier souhaite précisément proposer une approche comparative et diachronique du XIXe siècle à nos jours, afin d’étudier la manière dont les mobilisations militantes menées au nom de la solidarité internationale se sont appuyées à l’époque contemporaine sur des dispositifs médiatiques qui ont tout à la fois perduré d’une décennie à l’autre, tout en s’adaptant en grande partie à des contextes politiques, sociaux et technologiques, nationaux et internationaux, en constante mutation. En quoi les médias ont-ils à la fois été un creuset et un lieu d’expression de ces mobilisations transnationales ? Les travaux présentés ici se trouvent ainsi à la croisée de l’histoire des médias, de l’histoire des cultures et pratiques politiques et de l’histoire des circulations transnationales et de l’exil.
Sans nullement aspirer à dresser un tableau exhaustif de l’ensemble de la période, du moment matriciel du philhellénisme dans les années 1820 aux mobilisations transnationales de soutien au syndicat Solidarność dans la Pologne communiste des années 1980, les différents cas d’étude retenus ici s’interrogent aussi bien sur les acteurs et pratiques médiatiques engagés dans ces appels à la solidarité que sur les formes médiatiques mobilisées lors des campagnes lancées à l’échelle internationale et sur les effets, autant sur l’opinion publique que sur les mouvements même de solidarité, d’une médiatisation plus ou moins massive et contrôlée.