La Préhistoire du sexe

mars 2020
ISBN : 9782-3-8094-002-2
232 pages

19,90

À partir de découvertes archéologiques – objets du quotidien, bâtons phalliques, figurines, dessins… – Timothy Taylor montre pour la première fois que, très tôt, l’homme a fait des choix en matière de sexualité, que dès la préhistoire il a distingué entre désir et reproduction. Battant ainsi bien des idées en brèche, il émet donc l’hypothèse que la sexualité de l’homme préhistorique était aussi « nuancée », complexe et diverse que la nôtre.

Description

 « Un ouvrage à la fois sérieux, archi-documenté et un rien provoc’… le premier du genre à destination d’un public “éduqué mais populaire” » Libération

À quoi ressemblait la sexualité de nos ancêtres ? Leurs comportements sexuels étaient-ils les mêmes que les nôtres ? Comment influaient-ils dans l’organisation des sociétés préhistoriques ? Surtout, quel rôle a joué la sexualité dans une évolution que l’on explique plus communément par le darwinisme ?

À partir de découvertes archéologiques – objets du quotidien, bâtons phalliques, figurines, dessins… – Timothy Taylor montre pour la première fois que, très tôt, l’homme a fait des choix en matière de sexualité, que dès la préhistoire il a distingué entre désir et reproduction. Battant ainsi bien des idées en brèche, il émet donc l’hypothèse que la sexualité de l’homme préhistorique était aussi « nuancée », complexe et diverse que la nôtre.

En matière de masturbation, de zoophilie, de pilosité, d’homosexualité, de prostitution, d’eugénisme, sur la place de la femme… l’archéologue ne s’interdit aucune hypothèse. Une vraie révolution dans l’historiographie de la préhistoire, qui a déjà séduit de nombreux lecteurs outre-Atlantique et outre-Manche.