recherchez
par domaine Culture Médias

Histoire

Histoire contemporaine

Histoire médiévale

Jeunesse

Lettres

Titres éducatifs



trouvez nos titres
Libraires partenaires


informez-vous
Enseignants

Bibliothèques

Foreign rights

Librarians





Le magicien d'Oz







Nous vous suggérons aussi

Product image
Les Petites Annonces de Libé
Edition 2007
 


Autres titres rélatifs à
Culture Médias



Le magicien d'Oz



description | détails | critiques | votre avis | recommander

24 juin 2002
Salman Rushdie est un fan du "Magicien d'Oz". Et on connaît désormais les répercussions du film sur l'oeuvre du romancier : une première nouvelle écrite à 10 ans, autour d'un gentil arc-en-ciel. Moins cucul, par contre, ce texte récent sur Oz et ses secrets. Erudit et humoristique, lorsque Rushdie explique que le film est une oeuvre quasi-féministe, qu'il organise un match Blanche-Neige-Dorothy, ou qu'il se déchaîne contre le chien Toto, "moumoute jappeuse". Mateur et amateur, généreux, exhaustif : c'est ce qu'on attend des critiques, et c'est un écrivain qui nous l'offre!
- Elsabeth Quin, Elle

Libération
9 août 2002
Si Rushdie s'appuie abondamment sur les dialogues du film tourné par Victor Fleming en 1939, c'est uniquement pour en arriver là : clamer et lancer, à tous les ayatollahs du monde, sa condition d'exilé politique par l'entremise d'une production hollywoodienne, «une sorte de sous-film frivole et merveilleux», pour nous faire entendre, encore et encore, comme s'il nous le repassait au magnétoscope, le conseil de Tante Em à Dorothy (Judy Garland) : «Cesse de te tourmenter pour rien... Trouve-toi
- Philippe Azoury, Libération

Le Monde
11 oct. 2002
[Rushdie]... parle de son père, "être magique", du cinéma hindi, des intégristes et explique que loin d'être un conte pour enfants, Le Magicien d'Oz est une histoire sur la faiblesse des adultes, un film sur l'exil démontrant que le seul authentique foyer est celui que chacun se fabrique lui-même. Ce texte étonnant inaugure une nouvelle collection où romanciers et essayistes proposeront une approche inattendue du cinéma."
- Jean-Luc Douin, Le Monde

1 août 2002
Excellente initiative que cette collection "Cinéma d'écrivains" qui propose à des romanciers ou essayistes du septième art de parler d'un film ou d'un acteur qui les a marqués. (...)
Belle leçon d'un cinéma qui faisait rêver en invitant à devenir une grande personne. Aujourd'hui, les enfants devinent très vite les défaillances des adultes mais n'ont plus aucune envie de devenir des grandes personnes. Est-ce dû à la seule absence des "petites salles en noir" et à l'omniprésence de la vulgarité télévisuelle?
- Olivier Mongin, Esprit

 © nouveau-monde.net          Conditions générales de vente Sécurité des transactions et données        RSS powered by GiantChair
accueil Nouveau Monde Editions presse contacts accueil mon compte panier aide nouveautés livres CD-Rom et DVD